TTTech participe au projet européen DRESS

22 juillet 2006

À l’instar de 13 leaders du secteur aérospatial, TTTech est maintenant partenaire du projet DRESS de recherche sur les aéronefs « plus électriques » et le guidage automatique de l’avion dans l’aéroport. Le projet vise au lancement de la recherche, du développement et de la validation d’un système de direction à assistance électrique distribué et redondant pour le train d’atterrissage avant des avions. Coordonné par Messier-Bugatti, leader mondial dans le domaine du freinage d’avion, ce projet a été sélectionné par la Commission européenne pour le 6e Programme-cadre de recherche et de développement. Le projet a été lancé en mai 2006 et devrait durer trois ans.

DRESS est l’acronyme de Distributed and Redundant Electrical nose gear Steering System. L’objectif principal de ce projet est de remplacer les actionneurs hydrauliques actuels par des actionneurs électromécaniques et par l’électronique. Ce changement augmentera la compétitivité de l’industrie aérospatiale et la sécurité des avions en diminuant le poids du système. En outre, cette approche améliorera la fiabilité en rendant possible l’installation de redondances supplémentaires ; les systèmes d’orientation des roues pourront ainsi être intégrés à des systèmes de guidage au sol totalement automatisés.

La contribution de TTTech sera axée sur les recherches en architecture de système, la communication de données et les technologies d’intégration de systèmes élaborés. La société créera des modules de matériel informatique et de logiciel prêts à l’emploi et facilement reconfigurables, pour un traitement informatique et une réseautique intégrés, distribués et insensibles aux défaillances. Le système de contrôle pourra ainsi être réutilisé avec différentes plates-formes aériennes, les procédures de certification seront réduites, les cycles de développement raccourcis et les coûts d’intégration diminués.

Toutes les solutions de TTTech sont fondées sur une approche temporelle qui prend en charge le traitement informatique insensible aux défaillances. Le Time-Triggered Protocol (TTP) a été utilisé dans des programmes de production à sécurité critique depuis 2002 et est en cours d’implantation sur plusieurs aéronefs de la prochaine génération.